الجمعة، 17 فبراير 2017

Arrestation et emprisonnement des deux jeunes marocains à Tanger à cause de "leurs pratiques homosexuelles"



L'association "Akaliyat" a appris le Lundi 13 fevrier 2017, qu'une arrestation et emprisonnement des deux jeunes marocains a eu lieu à Tanger à cause de "leurs pratiques homosexuelles". Juste après leur emprisonnement, l'association a mené une enquête pour s'assurer des faits et suivre les détails de proche. Ensuite, il s'est avéré qu'effectivement, les autorités ont arrêtés les deux accusés ( les jeunes A. A et A) après la diffusion de leur vidéo qui confirme leur "acte commis". D'après les médias, la vidéo a été partagée a grande échelle via whatsapp; d'une durée de 1min 40 secondes; où l'on voit les deux accusés à visages couverts. Selon le dossier judiciaire consulté par le bureau administratif de l'association, l 'arrestation des deux jeunes a eu lieu juste après le crépuscule; ils ont été accusés par les autorités de "perversion sexuelle " et " possession des armes". Le tribunal de tanger a fixé le 17 .2.2017 comme date d'audition à la cour primaire à 13h. Et selon les déclarations d'un proche de l accusé A A, sa mère confirme que son fils a subi une violence physique et une humiliation atroce par les agents de police dans le commisariat , sans aucun soutien de leurs familles. Demain vendredi, les deux jeunes vont être jugés "à cause de leur homosexualité" et ils risquent 3 ans de prison pour des actes intimes qu'ils assument complétement et au lieu de chercher la personne responsable de la diffusion de leur vidéo sur whatsapp, les autorités continuent à entrer dans l'intimité des homosexuels et les accuser des actes qui n'ont pas commis. En notant que la loi pénale marocaine continue à criminaliser l homosexualité (par la loi 489) sans aucune protection judiciaire de cette communauté de la société marocaine.

المشاركة

0 commentaires: